Ai poursuivi Yapous qui me prend toujours autant, encore que je me demande s’il n’y a pas des répétitions et si le style n’accuse pas certaines faiblesses. Il est vrai que j’en avais lu, l’année dernière, les premiers chapitres sur épreuves. À comparer (encore que je ne sache pas où elles se trouvent). La fatigue m’a ensuite imposé de la télé bête.