Hier, mise en ligne, puis rien de particulier, repas, télé (dont un bout d’une drôle de Carmen à sauce érotique, curieux, je l’ai enregistré). Je poursuis Une affaire personnelle d’Oé qu’Éléonore m’avait remis il y a quelques jours. C’est mal écrit (le français), mais intrigant. À ma surprise, je me suis aperçu que je n’avais jamais lu Oé…

 

17 juillet 2017