J’ai entamé L’Imprévu de Christian Oster. Le précédent que j’avais lu de lui (Loin d’Odile, si mes souvenirs sont bons) m’était tombé des mains ; c’est bien ce qui a failli arriver à celui-ci, notamment à cause de la rupture de phrase, quasi-systématique. Mais il la maîtrise bien et je suis curieux de voir où cette histoire de l’ordinaire va me mener…

 

24 novembre 2014