Wardour Street. Je suis fatigué. Après le gros petit déjeuner, je n’ai guère faim et ne prends qu’un jus d’orange et une part de gâteau au fromage. Puis il est l’heure de partir (j’ai oublié notre courte sortie, avant midi, Charing Cross Road, pour acheter quelques livres chez Border’s, le troisième Pepys pour moi, 1662, et un omnibus de Priest – voir aussi les charity shops de Maidstone où je n’ai dégoté qu’un Time Life sur l’époque byzantine)…

 

30 septembre 2002