Et comme Vivien lâche son pion en G3, Patrice se tait et considère un brin ému Bénédictine qui, fraîchement entrée dans la pièce, près de la chaîne boit.

« Et si elle s'était appelée Suze, tu crois qu'elle en aurait bue ? »

Il n'est pas vraiment sûr de l'avoir dit. En tout cas, pas à voix haute. Il n'empêche que Vivien à ce moment-là lève la tête et dit :

« Alors, tu joues ou quoi ? »

Et après un court silence :

« Il y a des chances, oui... »