Le temps retrouvé. Je ne sais s’il y a déjà eu des commentaires. Quoi qu’il en soit, il n’y en a guère à apporter, si ce n’est que la maquette est hideuse et le contenu sans autre intérêt que celui d’être une promotion à ce pseudo film mensonger et mauvais (Ruiz). Mais, bien sûr, je ne peux faire autrement que de le glisser dans la marcellothèque.

 

(C'est Susan qui me l'a rapporté de quelconques puces, et, contrairement à ce que je pensais,

il n'y a pas de précédents commentaires.)

 

1er octobre 2007