Du rebut de la fin (tout ce que laissent les puciers sur les trottoirs), j’ai tiré une curiosité : Il ritorno della corazzata potemkin, d’un certain Panebarco (mais est-ce véritablement le nom de l’auteur ?), une BD grand format publiée chez L’isola Trovata à Bologne dans la collection I racconti delle nuvole. Qu’est-ce que je peux bien en faire ?

 

12 octobre 2015