Tout cela est bien russe.
Rien qui m'intéresse vraiment
(non pas parce que c'est russe, évidemment...).

C'est paru dans la série Bibliothèque Mondiale du 26 mars 1953. La traduction est de Mérimée. Je possède, dans une autre traduction, de Gide, le même texte dans Le Livre de Poche. C'était l'occasion de faire la comparaison. Ce que j'ai fait cette après-midi, avec Éric, au boulot, à haute voix. Amusant, et instructif...
(Tout porte à croire que
celle de Gide est meilleure.
Mais est-ce si sûr ?).

28 septembre 1995