Livre de poche, traduction de Gide, qui, justement, dans sa préface, mentionne la précédente traduction de Mérimée, souligne son caractère « léger » et résolument fantaisiste... Rien à dire des nouvelles, dont certaines ne sont pas sans intérêt...

29 septembre 1995