J’ai repris le travail et je suis lessivé, fatigue qui m’a attrapé au retour à la maison et qui se dissipe à peine à l’heure où j’écris, soit minuit. Les deux coups de fil avec ma mère n’ont rien arrangé. Petit détail : Susan m’a remis un livre qu’elle avait trouvé l’après-midi dans les soldes du Furet : Madame Proust, soit maman Marcel, que j’ai entamé ce soir avec beaucoup de difficultés liées à a fatigue et à ma mère.

 

1er juillet 2008