Livre très précieux qui fourmille de petits détails concernant toutes les jeunes années de Proust (dont maintes mentions aux revues lycéennes auxquelles il a collaboré) jusqu'à la période des salons, époque à laquelle Dreyfus l'a perdu de vue, ne gardant avec lui qu'un contact épistolier... D'ailleurs, le livre se divise en deux parties plus ou moins égales : les jeunes années (que j'ai lue aujourd'hui), puis leur correspondance...

19 mars 1990 (dans une lettre à B***)