Et Louise écrira :

Je devais certainement m'y attendre, car je n'ai pas été plus étonnée que cela lorsque je l'ai sentie descendre en moi, irradier dans tout mon corps, m'habiter complètement... Oui, je le savais, car après avoir tout reconstitué, avoir noté les différentes étapes de son extraordinaire parcours, c'est-à-dire le Carême, puis la Pâque, puis l'Ascension à laquelle mon esprit, tout à l'heure encore, n'était pas complètement accoutumé –, j'ai su qu'en ce jour il allait se produire quelque chose... Maintenant je sais que je le savais, je savais que d'une manière ou d'une autre Honorine se manifesterait à moi. Et c'est bien ce qui s'est produit : son esprit est venu me visiter, et je suis désormais prête à partir en quête de mes onze autres compagnes pour partager avec elles le nouveau message...