Nous sommes arrivés chez Pêle-Mêle avant Anaïs et Adrien et avons eu le temps de passer un moment. Mais j’étais trop mal en point pour me concentrer sur les rayonnages. J’y ai tout de même trouvé Le monde de Marcel Proust, d’André Maurois que j’ai feuilleté ce midi avec ma première cigarette.

 

1er mai 2011