Saisie directe, pas le courage de prendre le stylo.

Braderie rituelle, annuelle. Nous y étions, toute l'après-midi. Je me suis particulièrement arrêté à deux stands : l'un pour y acheter trois livres sur le cinéma, l'autre pour y saluer Baudouin (mais aussi pour lui acheter des livres). Baudouin en tenue de chef malien, soit porteur d'une coiffure à oreilles tombantes que nous avons eu toutes les peines du monde à localiser. « Péruvienne ? » « Non. » « Tibétaine ? » « Non. » « Norvégienne ? » « Non. » « Yougoslave. » « Ah non. » « Boulonnaise ? » « Non. »

C'est sa démonstration d'une danse typique d'un désert dont j'ai oublié le nom qui nous a mis sur la voie.

« Ah ! »

Parmi ces livres : Spécial cinéma polonais,

l'Avant-Scène cinéma, de décembre 1983.

 

2 septembre 2000