Je disais que je n’avais jamais lu Prévert ; j’en découvre un autre à côté de Fatras : Histoires. Il a aussi un ex-libris : 9 avril 2016 V. Il est répertorié dans le site, mais sans entrée, j’ignore pourquoi, d’autant qu’il y en a des traces dans le journal, je viens de l’ouvrir : « Et puis, dans Histoires de Prévert, lu hier, Cœur de rubis où je lis : “ Je voulais t’avoir, j’voulais t’posséder. Je jouais à l’amour, j’ai seul’ment triché ”… »

 

8 novembre 2016