Notes :

page 15 et 16 :
par deux fois, mention à « Dédé », qui n'est autre que Breton.
Ce diminutif attribué à Breton est du plus grand comique !

page 20 et suivantes :
les fameux «
 fous littéraires », dont, par ailleurs,
il reparle (mais cette fois Queneau lui-même) en annexe.
En passant, je note deux anagrammes de FOU : OUF et l'anglo-saxon U.F.O. ; puis ces quelques réflexions, au fil de la lecture : Puis-je en faire partie ? (c'est moi qui parle, bien sûr) – il s'agit des « fous littéraires »
(la réponse est non, puisque j'ai déjà publié ; malgré tout, je poursuis :)
Je me prépare à être l'hétéroclite quenellien d'un autre « quenellien » (pas sûr, c'est illisible) futur. Puis un féminin pour Raymond
QUENEAU : Raymonde QUENELLE. Puis : Lyrisme « calcul, jeu (tel quel), à savoir : l'opposition chez moi, tant en tant qu'auteur que lecteur, du « lyrisme » (Proust, Faulkner, ...) et du jeu d'écriture (Queneau, Perec,...).
Je n'ai rien d'autre à en dire...
Je note ensuite, comme opposé à « exécution capitale »
une « exécution minuscule »
(encore que minuscule ne soit pas vraiment l'opposé de capitale)...