J’attaque Le sexe et l’effroi qui, contre toute attente, n’est pas un essai à tendance littéraire, voire « poétique » (ce mot que j’exècre, mais qui a le mérite de transmettre une part de ce que je veux dire) comme je le pensais, mais une vue historique sur le sexe antique (voir L’érotisme masculin). Je suis en plein latin…

 

13 mai 2003