Je lui ai proposé l’une des terrasses des Zattere, elle préférait un campo tranquille. Nous sommes allés jusqu’à San Sebastiano, de là Zenobio, et le petit bouquiniste où j’ai acheté au hasard Una città speciale de Giuseppe Di Rita ; la città speciale est Venise, bien entendu. Le type à la caisse jouait de la guitare. J’ai cherché en vain Salomon