Hier, au bureau, j'ai écouté une émission à propos de Monet dans laquelle a été dite une poésie (poème ! comme c’est drôle, j’ai fait la même confusion dans le mail à Innocent !) de Rimbaud intitulée Ophélie. Était-ce le ton, la diction, je ne sais, mais ça m’a plu. Je me suis promis de la lire.

 

29 janvier 2011