Ramuz, Bobin.
Les affinités sont grandes sans qu'il y ait similitude, risque de confusion :
le second peut regarder le premier en face sans rougir...
La Peur
est aussi beau et majestueux que les autres, c'est-à-dire tous ceux déjà lus
(j'ai appris dans la préface qu'il existe un cycle « de la montagne »,
que la montagne n'est pas toute l'œuvre ;
je ne connais qu'elle, qu'a-t-il écrit d'autre ?)

14 novembre 1992