Les auteurs s’appuient sur de nombreux textes dont ils publient maints extraits. La crudité de ces passages m’étonne beaucoup. Martial, Catulle. Qui sont ces auteurs ? où figurent ces textes ? qu’en dit le Gaffiot ? Mais ce n’est pas la verdeur en soi qui me frappe que la certitude sur laquelle ils la posent. En d’autres termes, est-elle réelle ou est-ce une interprétation du traducteur (il me semble qu’eux-mêmes les ont traduits) ? Ainsi CINAEDUS signifiait-il vraiment « enculé » plutôt que « sodomisé » ou tout autre terme plus enrobé ?

Qu’en dit le Gaffiot ?

 

(Je note à l’instant, sans rapport, le logo qui figure en 4e de couverture : « Danger. Le photocopillage tue le livre » !)