J’ai reçu le Rembrandt, l’énigme révélée de Georges Boka commandé il y a une dizaine de jours. Je l’ai entamé aussitôt après le repas. Je suis assez déçu. J’ai l’impression qu’il y a pas mal d’arbitraire, les figures sont mal classées, les reproductions ne sont pas de très bonne qualité, et il y a un manque flagrant d’appoint en illustrations pour appuyer les commentaires du texte. Mais du moins, j’apprends que le personnage au casque aux feuilles de chêne, celui qui m’intriguait particulièrement, serait le fils décédé de Rembrandt, Rombertus. Quant à la vieille fillette, il s'agirait de Saskia son épouse, décédée elle aussi avant l’achèvement de la toile, et deux autres personnages énigmatiques, que l’on distingue à peine sur les illustrations, ses deux filles, Cornélia et Cornélia, elles aussi décédées avant l’achèvement de la toile. Le tout n’en reste pas moins digne d’intérêt et je n’en suis qu’à la moitié.

 

28 novembre 2011