J’ai reçu une nouvelle enveloppe de Contrat Maint, cette fois sans un mot. Deux publications à l’intérieur dont La nageoire de l’histoire de Marie-Luce Ruffieux. Je l’ai lu, n’en ai rien à dire. Ce sont, de toute évidence, les deux dernières sorties puisqu’elles sont datées du 21 mars… Ce sont de très belles publications, simples, nobles ; je les leur envierais presque, et ne serais pas loin de les imiter (et pourquoi pas leur proposer un texte, l’une de mes pièces de théâtre, par exemple – que je n’ai d’ailleurs toujours pas imprimées)…

 

18 avril 2016