P. 78 : une page du Stultifera navis, de Sebastian Brant, avec un extrait d'Objectio voluptatis (criminantis virtutem), Reproche de la volupté (de l'accusation de la qualité morale), avec une belle gravure suggestive ;
le passage est trop important pour que je le rapporte.
Penser à le traduire un jour (!)...
Même page, la citation latine :
NON CALAMI STILI AUT PENNAE SUFFRAGIO, SED MIRA PATRONARUM FORMARUMQUE CONCORDIA, PROPROTIONE ET MODULO, note du Catholicon... mais qu'est-ce qu'un Catholicon ? (Mon Larousse de 1923 indique : « Électuaire de rhubarbe et de séné, considéré autrefois comme une panacée. » De toute évidence, nous ne parlons pas de la même chose. Mes autres dictionnaires restent muets...

En 2e colonne de la page 112 : « [...] le sang de dragon, l'oseille, l'écarlate, l'indigo, le pastel, le brésil, la cochenille. » Le brésil est un bois contenant un colorant rouge (comme braise)...

4 juin 1997