Alors que je lisais au jardin, suite des Météores, appel de Richard Comballot qui me demande si j’ai bien reçu le livre, l’anthologie de SF de laquelle je fais partie, qui devait paraître en décembre et dont j’avais complètement oublié l’existence. Je dis non tout en pensant au colis que je dois aller chercher à la poste depuis vendredi.

Je suis curieux de voir ça…

 

7 juillet 2002