En rentrant de chez Bert, j’ai eu la surprise de découvrir sur mon siège un grand sachet en plastique bourré de livres. Il provenait de James, et plus précisément de sa compagne qui accumule les services de presse. Il y a diverses choses, d’époques différentes, dont La princesse et l’antiquaire d’Enzo Siciliano.

Je ne suis pas sûr de le lire en français...

 

24 janvier 2011