Acheté à Bruxelles ce week-end.

Dont je ne sais rien, que j'ai pris parce que ce petit livre me plaisait.

Pêle-Mêle. L'ai entamé à l'hôtel en attendant d'aller chercher ma voiture au parking de la Monnaie. Le souci du roi :

« De l'auguste peine, nul ne connaîtra la raison ; et c'est pourquoi, révérencieusement, on la nomme : le Souci du Roi. »

Le premier texte, dédié à Michel de Ghelderode,

est consacré à Hérode (Gheldhérode ?)…

 

2 avril 2001