Pour l'anecdote et la petite histoire, Swann's way, traduction anglaise du premier volume de La Recherche, Du côté de chez Swann... Trois bourdes à soulever le cœur : le titre, tout d'abord, qui frise le contre-sens ; qui, de toute manière, ne reflète en rien le titre français ; le sous-titre, ensuite : The first part of Proust's great autobiographical novel (La Recherche n'étant en rien autobiographique), Remembrance of things past, soit, littéralement, Souvenirs des choses passées, qui est non seulement un affadissement mais, en outre, une édulcoration – et je relève un singulier Overture pour la première partie de Combray) !

18 mai 1997