Nouvelle série, 1992. N° 1, le Contemporain. En fait, je me demande pourquoi j'ai cédé à la tentation de cet achat puisqu'il s'agit de théorie, et la théorie, notamment en matière d'art, m'emmerde. Pourtant, dans ce numéro, je relève, en le feuilletant, une série de réflexions, réponse à la question « De quoi, de qui êtes-vous contemporain ? » posée à diverses personnalités. Elles marquent la marge droite des pages impaires. Je les lis avec grand intérêt et je me dis que tout l'intérêt de ce numéro est dans ces réflexions, numéro que je ne lirai sans doute jamais (un bref survol me confirme bien que je n'y trouverai que prétention, pontifiage et abscondité (?)). Du coup, je suis très content d'avoir fait l'acquisition de ce numéro. Qu'en est-il du second ?

2 octobre 1998