Préface de Léon Bocquet, pointe sèche de A. G. Regner, Yves Demailly, éditeur. C'est à Lille ; du moins c'était puisque l'achevé est du 15 octobre 1948 et je doute fort que l'entreprise existe encore... Qu'est-ce que c'est que ce Truck-là ? qui ici s'impose, et, en effet, qu'est-ce que c'est que cela, trouvé chez Kili il y a quelques mois, recouvert de papier cristal à un prix qui seul explique l'achat, quoique la facture à l'ancienne y soit aussi pour une part. Qu'est-ce que c'est que ce Truck ? Un poète. Un poète qui au vu (illisible) de l'exergue s'impose comme un redoutable : « À Charles Baudelaire et Paul Verlaine, Je dédie ces pages, afin qu'ils se souviennent de moi et se fassent mes guides le soir, où à mon tour, je prendrai mon envol pour le Pays de l'Éternelle Lumière. » Le troisième sur le podium, donc. Voilà qui présageait du cosmique et de la détermination.

Et en effet :

« Pipe en terre, pipes en bois,

Que voulez-vous de moi ?

De grâce, dites pourquoi

Tous les jours, toutes trois,

Sans souci ni fracas,

De vos grands yeux béats

Vous riez de mes peines,

Assises dans un noir râtelier d’ébène ? »

Et moi, pourquoi vais-je malgré tout y apposer mon ex-libris, puis la date, puis vais-je ranger la chose plutôt que de la rendre à son néant ?

(la poubelle, par exemple)

 

18 mai 2000