Ce matin, j’ai entamé L’écume des jours. Quelle étrange histoire dont je n’ai pas le moindre souvenir. Comme un fait exprès, j’ai reçu un courrier de Clémentine qui m’envoie quelques photos qu’elle a prises à Wilhelmstahl.

 

2 août 2010