Dissipation à laquelle je décide de mettre un terme en classant définitivement et sans les terminer les livres que je sais pertinemment ne jamais être amené à achever. Dont L'Ève future, de l'Isle-Adam. À peine un tiers, auquel j'ai eu assez de mal à m'attacher. La perspective de ces 360 pages me décourage complètement...

 

13 janvier 1996