Ce matin, les habitants de la rue ont été assez surpris de trouver dans leur boîte aux lettres un exemplaire du Petit Écho du Quartier.

Plié en deux dans le sens de la longueur et ceint de son habituelle bande rouge, il s’agissait d’un hors-série, portant en lieu et place du numéro la mention H.S., et titrant à la une en imposants caractères gras : Il ne faut pas prendre les fusils de guerre pour des pots de fleurs !

Suivait un article qui, en guise de parabole militaire – c’est du moins ainsi que Michel voulait que l’on vît la chose –, commentait la faction ridicule autant que vaine que Denis a tenue derrière sa porte durant huit jours à seule fin de surprendre et de démasquer l’énigmatique livreur du Petit Écho.