Après-midi chez maman, aussi pénible que d’habitude. Je suis rentré exténué. Pique-nique dans le jardin, Susan qui me raconte la braderie de Roubaix d’où elle a rapporté une multitude de livres, près de deux cents, chez un type qui, apparemment, revendait un stock provenant de la Maison du Livre finalement terrassée par le Furet après une assez longue période d’agonie. Elle m’en a pris quelques uns dont 101 bouteilles inoubliables de Bruno Quénioux chez Balland.

 

26 août 2007