« Et dans la grande culture, en ce mois de flore, on laboure les jachères et les terres destinées au sarrasin, au maïs, au chanvre, au chou, à la betterave, au rutabaga ; on commence ou continue les semis de lin, de chanvre, de maïs, de sorgho, de millet, de sarrasin, de betterave, de haricot, de vesce ; et on transplante la betterave, le tabac, le chou et le rutabaga ; et puis on bine les betteraves et les carottes semées au mois de mars ; et on herse les pommes de terre, les topinambours, les blés, les avoines, les orges de printemps ; et on arrose les prairies et dans le Midi, on commence à faucher les luzernes ; et on laboure et on bine la vigne ; et on effectue des traitements contre les maladies cryptogamiques : l'oïdium, le mildiou, le blackrot Quant aux jardins, en ce mois de mai, on y repique les plantes et l'on y sème toutes les plantes potagères ; on y fait de fréquents arrosages, sarclages, binages ; et le soir, afin de les protéger des gelées printanières, on place sur les plantes des paillassons...

– Mais..

– Et pour les fleurs, on peut semer en pleine terre toutes les espèces annuelles qui n'ont pas besoin d'être repiquées ; et on peut d'ores et déjà à cette époque préparer les corbeilles et les plates-bandes »