Bibliothèque des classiques du cinéma,
curieux « récit cinématographique » en images, pendant du roman-photo (ciné-photo, alors),
datant de 1975 et sentant son pesant de moisi (amère-douce odeur des vieux livres enfermés, emprisonnés...)

(Préface : « Chose connue : les amis aident à vivre. »...
Les amis béquille, remède, cachet d'aspirine ! Horreur !
Et à la suite : le livre, le film qui « favorisent l'embarquement loin de la réalité quotidienne. » C'est J.L. Bory, l'auteur de ces deux monstruosités qui, jusqu'à présent, ne me semblaient pouvoir émaner que de l'esprit d'idiots ou de demeurés [mais peut-être est-il les deux ?].)

16 avril 1997