Tiens, je l’avais oublié : Le guide vert de Venise, édité par Michelin. Y a-t-il un quelconque intérêt à conserver cette chose ? (Oui.)

 

7 novembre 2015