Susan me l'avait payé pour Noël. Depuis, il figure au pied du lit, accompagné d'autres en cours. J'en lis quelques pages de temps à autre... Picasso, Gris, Gauguin et les autres ayant eu un atelier, un logement dans ce lieu désormais mythique de Paris (quoiqu'il n'existe plus) :
le bateau-lavoir. Beaucoup d'informations, iconographie abondante. Mais style déplorable. Je m'étais malgré tout promis de l'achever :
j'ai finalement capitulé. C'est trop pauvre, trop scolaire. L'auteur, critique d'art au Figaro à l'époque de la publication, a encore beaucoup de pain sur la planche. Courage, Jeanine...

27 juillet 1999