Doris est en bas avec Éléonore. J’étais en train de lire The Bonfire au salon lorsqu’elle est arrivée. Elle m’a entraîné de force dans le jardin. « Par un si beau temps, rester dans le living-room ! » Nous avons bavardé (surtout elle, j’étais encore groggy après ma longue nuit de sommeil). Puis je suis remonté pour poursuivre ma lecture (moment ou Sherman et Maria se perdent dans le Bronx, c’était palpitant).

 

22 avril 2013