Finalement, l’épisode de l’incarcération sibérienne est court et on le retrouve ensuite dans le train qui le dépose au bord de la mer Caspienne, soldat dans l’armée polonaise que les Soviétiques ont décidé de reformer…

Puis histoire d’une Russe qui prend pour amant un Polonais, puis celle d’un jeune propagandiste. Pas mal…

En définitive, il ne raconte pas, il ne témoigne pas, mais il écrit…

 

22 janvier 2003