Réception ce matin d'un curieux ouvrage de Helmut Watzlawick, le Casanoviste : Bio-bibliographie de Stefano Zannowich, grand imposteur et escroc du XVIIIe siècle, contemporain de Casanova, dont j'ignorais tout jusqu'à ce moment. Ouvrage excessivement sec et froid, d'une extrême exhaustivité, dont l'un des intérêts, il me semble, est de susciter l'envie de découvrir les textes. Mais comment, puisque selon toute vraisemblance, ils sont indisponibles ?
Je survole.
Je note une mention au Prince de Ligne...

(exhaustif : en anglais, « exhausted » signifie « exténué » ;
voir étymo)

9 juillet 1999