11 h 15, lundi 23. TGV Eurostar (pléonasme) en direction de Londres. La voiture est pleine, il y a des enfants de bas et de moyen âge. C’est bruyant. Ça parle anglais, français, néerlandais et d’autres langues indistinctes. Rien que de très normal.

Nous entrons à l’instant dans le tunnel…

(Faut-il vraiment louer les transports en commun silencieux ? Non…) Uncle Fred in the Springtime, que j’ai entamé et auquel j’ai du mal à m’attacher. Le bruit, un peu de fatigue, mais surtout le spectre de la Mercedes.

 

25 décembre 2002