J’ai oublié de donner le titre du catalogue (donc de l’exposition) : Wahlverwandtschaften, c’est-à-dire « les affinités électives », référence à Goethe, mais aussi aux œuvres permanentes de la villa Zanders. La proposition était de créer un travail à partir de l’une des œuvres, au choix de chacun, qui y sont exposées. Les intervenants étaient Nina Brauhauser, Klaus Hansen, Ralf Kaspers, Wolfgang Lüttgens, Johanna von Monkiewitsch, Petra Weifenbach et Wim (qui se retrouve en dernier par ordre alphabétique)… C’est aussi lui qui s’est occupé de la conception du catalogue… Wolfgang Lüttgens s’est inspiré d’une œuvre de Cage (dessin ou gravure, ce n’est pas précisé) ; j’ignorais que Cage faisait autre chose que de la musique (faire de la musique… faisait-il de la musique ? ou faisait-il la musique ?).

 

9 août 2013