Bonne fête, Guy ! C’est ce qui était écrit sur le paquet cadeau que m’a remis Sylvette au terme de l’émission et que j’ai ouvert en direct pour y découvrir un sachet de plastique contenant les animaux de la ferme, sujets plastifiés, soit : une vache, un cochon, un mouton, une poule, un coq, une oie, un cheval, un âne, un chat. J’en oublie sans doute. Outre l’inscription, il y avait un soleil et un cœur. J’ai appris que les fêtes se souhaitaient la veille et non le jour même. Je me demande si ce n’est pas une plaisanterie… J’ai déposé le paquet au retour sur la table du séjour avant de monter. J’ai fumé une dernière cigarette en consultant mon courrier et en envoyant un de remerciement aux deux princesses. Ce matin (midi !), au lever, après le départ de Susan, j’ai découvert que le paquet était un peu plus gros que je ne l’avais laissé : à l’intérieur, un livre sur les samouraïs, Hagakuré, le livre secret des samouraïs, de Jocho Yamamoto et un stylo publicitaire japonais. Je me demande si inconsciemment je n’ai pas fait exprès de laisser là le paquet au lieu de le monter avec moi. En même temps, Susan a écouté l’émission et a donc su. Mais peut-être y avait-elle pensé auparavant.