Parmi mes dernières trouvailles chez Pêle-Mêle,

1949 chez Victor Attinger, avec cette mention en couverture qui ne me dit rien de bon : « texte français d’Alzir Hella »

(mais du moins est-ce « son » traducteur de l’époque).

 

20 février 2005