Culture de l' Ail (suite)

Plantation
L'ail d'automne peut être planté en octobre si l'hiver n'est pas trop rude, l'ail de printemps dès la chandeleur (2 février). Pour cela enfoncer les caïeux la pointe vers le haut à 5cm de la surface du sol, une dizaine de gousses par mètre, et sur des lignes espacées de 30cm environ.

Entretien
Quelques binages sont nécessaires en sol durci, mais faites attention de ne pas heurter les têtes. Ne pas oublier de nettoyer le terrain des mauvaises herbes qui risquent d'étouffer les pousses. Par saison chaude, un paillage peut être très bénéfique. En Avril lorsque le bulbe se forme, salez et soufrez, pour éloigner les insectes et acidifier le sol si il est trop calcaire.
L'ail est exigeant en eau. Il a besoin d'environ 250mm d'eau du début mars à la récolte,ne pas hésiter à arroser de temps en temps par petites quantités, en évitant d'arroser tard en saison pour se préserver de la pourriture.

Récolte
La récolte doit être réalisée vers juillet, quand l'ail est mûr. Traditionnellement, on considère l'ail mûr quand le tiers supérieur de la plante est sec et de couleur jaune. De plus, la tige commence à se coucher au sol. En Provence, il est parfois arraché vers le mois de mai encore vert, mais il conserve moins bien.
L'arrachage se fait manuellement avec une fourchette ou un déplantoir, en soulevant la tête. On a également la possibilité de se servir d'une arracheuse automatique, en faisant attention de ne pas approcher trop près des bulbes.

Séchage, Stockage
Une fois arraché, l'ail doit être séché pour éviter le développement des moisissures. Tout d'abord il faut retirer la terre des racines et du bulbe à la main.
Ensuite, on aligne l'ail sur le sol quelques jours pour le laisser sécher au soleil, en prenant soin de ne pas laisser la pluie s'abattre, l'ail deviendrait sale et il conserverait moins bien. L'ail séche au soleil du nord
Quand il est bien sec c'est à dire lorsque la tige devient très cassante et les peaux superficielles sèches, l'ail est ramassé et attaché par bouquets.
Ces bouquets sont ensuite stockés dans un endroit bien ventilé, exposés ni au froid ni à l'humidité. L'ail ne doit pas geler car sa saveur s'en trouverait modifiée. Ne pas oublier de garder 10% de la récolte pour le plan, en gardant les plus belles têtes de préférence. Une fois bien sec, l'ail peut être travaillé et mis sous forme de tresses (voir l'ail d'Arleux). bouquet d'ail mis à sécher

frise

L'ail peut être cultivé facilement, dans tous les jardins, mais également en ville dans des jardinières. Pour cela on peut planter l'ail acheté, en choisissant de préférence l'ail du terroir qui est habitué à notre climat. Essayez, même si vous n'avez pas la main verte, vous serez surpris du résultat.

Culture, Iére Partie | Culture, IIème partie
Menu | Historique | Vertus | Culture | Economie | L'ail d'Arleux | Recettes