Légendes Tahitiennes : civilisation

Le Cadre Géographique

Civilisation - Règles - Jouer ! - Téléchargement

La société tahitienne - La Religion - La Magie - La vie quotidienne - Histoire & Géo

Les îles Maohies - Les Mondes - Les Milieux écologiques - Les Animaux - Les Plantes - Les îles lointaines

Cette approche de la géographie du monde maohi ancien se présente sous la forme d'un récit narré par Pai-rahi à son petit-fils O'o qui n'a pas connu le Tahiti antique.

Les Iles de l'Archipel Maohi

Notre ensemble d'îles, l'archipel maohi, est formé de 7 grandes îles et d'une multitude de petites îles et de motu. Les 7 grandes îles sont Havai'i, Tahiti, Moorea, Pora Pora, Maupiti, Huahine et 'uporu.

L'archipel MaohiTa'aroa ordonna à Havai'i de sortir des eaux. Elle est la première terre, l'île sacrée. C'est d'ailleurs à Havai'i que se trouve le marae le plus prestigieux du monde, le marae Tapu Tapu Atea où se réunissent les 'arioi et les grands rois.

Pora Pora fut la seconde île à surgir des flots sur l'ordre de Ta'aroa. Et ensuite vinrent les autres îles : Huahine, 'uporu, Maupiti.

Tahiti et sa soeur Moorea ont une origine un peu différente. Un jour, une jeune femme Tere-he, brisa un tabou. Lorsqu'elle vint chercher de l'eau une rivière, une anguille l'avala. Mais l'esprit de la jeune femme tellement furieux de la mésaventure se débattit dans tous les sens. L'anguille devint énorme et s'échappa dans la mer. Le jeune héros Tai-a-rapu monta sur la tête de l'animal et sectionna les tendons du poisson qui finit par s'immobiliser au milieu de la mer pour former Tahiti.

Nos îles sont hautes, elles possèdent de grandes montagnes, des rivières et de beaux lagons. Certaines sont plates comme la main et sont de taille réduite comme les îles des Paumotu.

Tahiti est la perle de l'océan avec ses belles montagnes, sa végétation abondante et ses plages de sable noir. Tahiti est composée de deux presqu'îles, Tahiti-nui et Tahiti-Iti. Tahiti-iti est la tête de l'anguille. La plus grande montagne est l'orohena, la plus grande vallée est Papeno'o qui est la chambre de refuge où il est tabou de porter atteinte à des fugitifs et le plus beau lac est le Vaihiria où nagent des anguilles sacrées qui ont des oreilles.

Tahiti n'a pas de roi. Il y a 21 mataiena'a regroupés en 6 confédérations. Les plus prestigieux de ces mataiena'a sont Vaiari, Puna-au-ia et Papara, les ari'i régnants de ces vallées peuvent prétendre à la ceinture rouge, emblême de la royauté, ou à la ceinture jaune, emblême de la grande prêtrise. Le mataiena'a de 'uporu se distingue également avec son école et ses sages qui attirent des jeunes ari'i de tout l'archipel, c'est là que Hiro a acquis tout son savoir.

D'autres mataiena'a ont une réputation plus sombre comme Toa hotu, le pays de la magie noire et des sacrifices ou nos ennemis de Tiarei, où résident les guerriers Mehiti chargés de trouver des poissons à deux pattes pour 'oro.

Eimeo aussi appelée Moorea ou Fee est liée à Tahiti. C'est une nageoire de l'anguille. On l'appelle Fee (la pieuvre) car elle est composée de huit vallées en étoile. Son marae le plus illustre est perché sur une colline, c'est Tapu Horo. Pour y gagner la faveur des dieux, il faut courir de la côte jusqu'au marae sans s'arrêter.

Havai'i la sacrée a de plus petites montagnes, de plus petites plages et de plus petits cocotiers que Tahiti. Pourtant, le passe-temps favori des gens de Havai'i est de se moquer de nous, les tahitiens. Il faut dire qu'ils ont un grand roi, le roi d'Opoa qui a la préséance sur les ari'i des 8 autres mataiena'a. C'est à Opoa que s'élève le grand marae Tapu tapu atea où vit le chef des 'arioi.

La plus grande montagne d'Havai'i est le Toomaru, la plus grande baie est Fa'aroa et la plus grande rivière est l'Apoo Ma'u sur laquelle on peut naviguer avec un radeau de joncs. Au milieu de l'île se trouve un grand cratère, Te-Mehani-'ura, dans lequel il y a un passage vers le Po, le monde des morts.

'uporu partage le même lagon que Havai'i. Les ari'i des 'uporu et ceux d'havai'i se disputent constamment un pauvre motu qui a le malheur d'être au milieu du lagon. Le plus grand marae de 'uporu, 'apu-noa, est consacré au dieu Tane, qui aime venir faire des fêtes avec sesPora Pora amis sur le mont Mou'a-'ura. Ne trouble pas le dieu Tane quand il boit du 'ava !

Pora Pora également appelée Vavau n'a qu'une seule montagne dont les pieds viennent lêcher un fantastique lagon. Le roi de Pora Pora porte une ceinture jaune et non une ceinture rouge. Pourtant, il y a beaucoup de perroquets rouges sur cette île. Les gens de Pora Pora sont de formidables guerriers et le roi de Pora Pora est l'ennemi de tous les autres rois de l'archipel. Heureusement, les guerres entre les deux principaux mataiena'a, Vaitape et Fa'a-nui, sont fréquentes pour s'approprier la ceinture jaune.Huahine

HuahineHuahine se scinde en deux presqu'îles comme Tahiti. Les gens de Huahine sont un peu particuliers. Ils sont légèrement durs du crâne, têtus comme des tortues quoi. Leur roi a une haute descendance et vit à Maeva où s'étendent tout un complexe de Marae dont le principal est consacré à Tane.

Maupiti est une petite île et les passes qui permettent d'entrer dans son lagon sont tumultueuses. C'est la seule île qui entretienne une alliance tumultueuse avec Pora Pora.

Les Milieux

Sur les grandes îles, comme Tahiti, je distingue quatre types d'endroits différents comme il y a quatre types de comportements humains.

La Montagne se dresse au centre des îles, c'est là que tu trouveras le plus d'oiseaux à plumes jaunes ou à plumes rouges, des cochons sauvages et les plus beaux arbres pour la construction des bateaux et des armes. Les varua (esprits de la nature) se rencontrent en grande quantité, sans parler des hommes sauvages, des lézards géants ou des lutins. Les hommes qui y habitent sont souvent rustres. C'est un endroit périlleux où l'on se perd facilement...

Dans la vallée, tu rencontreras beaucoup d'arbres bénéfiques et de plantations. Dans les marécages, les paysans dfont pousser le taro si nourrissant. Beaucoup d'hommes habitent la vallée et les fare y poussent en quantité.

La côte et le lagon sont des lieux propices à l'installation des hommes. On y pêche, on y construit des navires, on y communique facilement et on peut nager et surfer. Les cocotiers poussent bien au pied des plages de sable noir. Ne t'aventure pas sur les falaises, les ari'i y enterrent parfois les rois et les reines, et ce sont des endroits que hantent les 'oromatua. Certains lagons d'îles lointaines sont peuplés de monstres qui peuvent aaler un navire d'une seule bouchée.

La mer est un lieu propice et mauvais à la fois. Les poissons et les coquillages y abondent, mais les tempêtes, les monstres marins et les esprits y abondent. Mieux vaut être accompagné de pêcheurs ou de navigateurs qui connaissent les bonnes prières. J'espère que tu ne rencontreras jamais d'aiea (fantômes marins), de tridacne géant ou d'oiseux démons.

Les Mondes

En-dehors de la réalité que nous connaissons, il y a d'autres endroits que nous pouvons entre-apercevoir ou qui nous sont décrits dans les légendes.

Les 10 cieux sont superposés les uns aux autres, au dixième ciel vit Tane et ses amis, c'est là que se trouve l'eau miraculeuse des dieux le Vai-ora-Tane. Dans les autres cieux résident des dieux divers et des esprits. Dans le septième ciel, flotte le Rohutu-noanoa le paradis des gens riches et des 'arioi et où officie le dieu Romi-Tane. Ro'o est le messager de Tane, il vit auprès de lui ou se déplace dans le premier ciel sur son nuage doré. Dans le premier ciel, Toa-hiti, le dieu des montagnes, regarde les hommes de son oeil protecteur entouré de ses lutins farceurs. Certains endroits mènent directement dans les cieux notamment sur l'océan, mais les esprits incarnés qui veulent visiter la Terre empruntent les arcs-en-ciel pour descendre du premier ciel.

Le Po est le monde des morts et des dieux qui commandent les morts. C'est un endroit triste et morne où la lumière n'existe pas. Si tu es assez fou pour le faire, il est possible d'accéder au Po par certaines grottes notamment dans le cratère Te-mehani-'ura à Havai'i. Mais si tu veux contacter tes ancêtres, utilise la conjuration, c'est plus simple et c'est moins dangereux...

Le Rua-Papa se trouve au centre de la Terre. C'est un endroit terrifiant où vivent Rua-Tupua-nui et les dieux du feu de la Terre comme Pere et Tama-ehu. Certaines grottes et les cratères permettent de trouver un chemin vers cette résidence divine.

Le Moana-'urifa est un royaume sous-marin où règne Rua-hatu, le dieu mi-homme mi-espadon dont les poissons de l'océan sont les femmes. Si un jour tu pénètres le Moana-'urifa, une odeur de poisson pourri te collera à la peau quelque soit la quantité de monoi dont tu te couvriras le corps. Tu seras la risée des vahine !

Les Animaux

Les îles sont peuplés de nombreux animaux. Les esprits et les dieux aiment utiliser les animaux pour s'incarner sur notre terre ou comme messager. Avant d'en tuer un pour le manger, prend garde que ce ne soit pas un animal possédé, l'esprit ou le dieu pourrait ne pas être content du tout.

Sur les îles, il y a peu de bêtes à poil (en dehors de l'homme) : il y a en a trois en tout et pour tout : le chien, le rat et le cochon. Le chien est le protecteur de l'homme, il peut être le messager de dieux comme To'a-hiti, dieu de la montagne. On le mange parfois. Le rat de Tahiti ne se nourrit que des fruits et des légumes, il s'insinue partout et n'est pas domestiquable. Il est sauvage comme les esprits qui aime s'y incarner. Les 'oromatua utilisent les rats pour annoncer des morts imminentes. Les rats, ce n'est pas très bon, mais bon ça cale. Les cochons constituent un repas de luxe et un signe de richesse. Certains sont sauvages mais la plupart vivent près des hommes. Il y a un paradis dans un des cieux pour les porcs: 'oro aiment les cochons ! Moi aussi je les aime beaucoup surtout après trois quatre heures de cuisson dans un four enterré.

Les oiseaux abondent à Tahiti. Peu sont bons à manger excepté le poulet, notre viande la plus habituelle. Nous chassons les oiseaux pour leurs plumes, objets de grande valeur, surtout les plumes rouges rouges destinées aux ari'i et aux to'o des dieux. Elles sont rares et seules en portent en petites quantités certaines perruches et certains canards. Les oiseaux peuvent aller dans les cieux et les dieux les utilisent volontiers comme messager ou s'en servent pour nous visiter.

Parlons un peu des lézards. Les lézards sont les animaux préférés des esprits mauvais. Détourne ton chemin quand tu en vois, c'est plus sûr. Dans la montagne vivraient des lézards géants dont certaines femelles hypnotisent les jeunes et beaux garçons pour produire des hybrides pouvant prendre l'une ou l'autres des formes.

Ne mange ni les tortues ni les anguilles, leur chair est réservée aux ari'i.

Les Plantes

Tahiti a la chance d'avoir de nombreux arbres pour tous les usages : pour les fruits, pour le tapa, les cordes, la construction des maisons et des bateaux, la confection des toits et des voiles. Il y a quatre arbres essentiels.

Le cocotier ou Ha'ari : avec son bois, on fait des poteaux et des lances, son fruit donne de l'eau et se mange à de nombreuses phases de sa maturation, il sert également de gourde, de la pulpe de coco on extrait une huile entrant dans la fabrication du monoi, les fibres de la noix sont utilisées pour le calfatages des bateaux et pour les cordelettes, ses feuilles font de belles décorations. Le Ha'ari est l'arbre de vie, un don de Ta'aroa à l'homme.

Le pandanus ou fara est également une manne : il a un très bon bois qui sert pour les fare, ses larges feuilles permettent la fabrication des toits et des voiles, son écorce donne un tapa blanc très seillant. Par contre, son fruit est infect, on dit que les Paumotu les mange, quels sauvages !

L'arbre au bois de fer ou aito a comme son nom l'indique un bois d'une grande dureté. L'aito est l'arbre des guerriers, on l'appelle aussi toa d'ailleurs, car il permet de faire des lances bien lourdes qui transpercent le corps comme si c'était du popoi et des massues fracassantes qui transforme le crâne en pulpe de coco. La sève de l'aito des montagnes permet de réaliser un colorant violet-rouge qui orne le tapa des dieux et des ari'i...

Bien sûr, je te parlerai aussi de l'arbre à pain, l'uru, dont le fruit appelé également 'uru se conserve longuement dans des fosses. Il fermente et devient le ma qu'on mange lors des périodes de disettes et qui rentre dans la préparation du popoi. C'est aussi l'uru qui donne des feuilles appropriés à la cuisson des aliments.

Voici quelques plantes classées pour leur utilisation :

celles qui se mangent : le taro, un tubercule qui pousse dans les marais, l'igname (ufi), l'arrow-root (pia) qui donne de l'amidon, la canne à sucre (to) et la patate douce ('umara)

celles qui sont utiles : les noix de tutui qu'on enfile sur une cordelette et qui se consume lentement éclairant et protégeant les maohis des 'oromatua, la gourde dont on fait ... des gourdes évidemment, pauvre gourde !, le 'ava bien sûr dont on malaxe les racines pour obtenir la boisson sacrée le 'ava.

celles qui sont belles : l'arbre mape (châtaignier) qui outre ses fruits fait pendre ses branches dans les cours d'eau, la tiare bien sûr la fleur des fleurs...

Les Iles Lointaines

Les Maohis ont des cousins et des frères à travers le monde. De nombreuses îles sont peuplés de Maohis qui parlent presque la même langue que nous et qui vénèrent des dieux qui sont semblables. Cependant, les traditions peuvent varier et fait très attention, observent avant d'agir. Voici quelques terres où un grand catamaran pourra t'amener.

Les Paumotu (NdlA : îles Tuamotu)

Les Paumotu sont des îles basses où poussent peu de plantes. Cet archipel est proche de Tahiti et tu auras certainement l'occasion de t'y rendre. Tu ne feras pas de grands festins là-bas. Par contre, on y trouve des perles à profusion.

Les gens des Paumotu qu'on appelle simplement les Paumotu sont des gens bizarres. Leur corps est entièrement couvert de tatouages très sombres et ils ne portent généralement qu'un maro (pagne). Les Paumotu expriment leur passion avec violence. Certains se tuent de désespoir !! Fais attention si une vahine te court après, elle sera prête à tout !! Le pire de tout, les Paumotu pratiquent le cannibalisme, ne termine pas dans l'estomac d'un ari'i de là-bas !!!

Leur langue est gutturale, ils ne connaissent pas le ' mais truffent leurs mots de consonnes horribles inconnus à Tahti, de k et de ng. Un ari'i se dit ariki et un tahu'a se dit tahunga.

Tous ceux qui le désirent deviennent 'arioi (karioi chez eux) durant leur adolescence et reprennent ensuite une vie normale. Il faut dire que 'oro est un dieu secondaire chez eux, ils ne connaissent pas la puissance de 'oro. Ils considèrent que le dieu le plus important est Tu qui doit être certainement l'ancêtre de leurs chefs. Ils disent que Ta'aroa qu'ils appellent Tangaroa-i-te-po ne règnent que sur le Po, le monde inférieur.

Havai'i-a (NdlA : îles Hawaï'i)

Havai'i est un archipel en plein nord de Tahiti. Ces îles ont été découvertes par des tahitiens. Ils sont nos cousins.

Havai'i-a est le lieu de refuge de la terrible déesse Pere, déesse du feu de la Terre et il n'y est pas rare que les montagnes crachent du feu.

On m'a dit qu'ils ont leurs 'arioi qu'on appelle Hura mais ils ne sont pas sous la protection d'oro mais celle de Ra'a.

Nu'u Hiva (NdlA : îles Marquises)

Nu'u Hiva se situe au nord est de Tahiti. C'est un archipel dont les îles n'ont pas de lagons et où il est malaisé de naviguer. Les montagnes sont immenses, sombres et projettent leur ombre sur l'océan. De toute façon qui voudrait aller là-bas. On m'a dit que les gens de Nu'u Hiva sont de terribles guerriers cannibales et qu'ils font des sacrifices humains quotidiennement. Leurs massues sont aussi grandes que nos lances et sont décorées de faces de Ti'i grimaçantes. Leurs Ti'i et leurs ahu (plateformes) sont gigantesques, plusieurs mètres de haut. Il paraît qu'ils ne vénèrent ni 'oro, ni Ta'aroa... Un endroit à éviter, mon petit O'o !

Les îles du sud (NdlA : îles Tubuaï, Gambier et Cook)

Il ya de nombreuses îles au sud de l'archipel maohi : Ma'aia, Rapa, Raroto'a, Raivaevae, Ma'areva... Chaque île a des coutumes différentes, il est difficile de s'y retrouver pour quelqu'un qui a une petite tête comme moi. Ce que j'ai appris, c'est qu'on y trouve des oiseaux rouges à profusion, ça, c'est intéressant !

Rotuma

Rotuma est une petite île à l'ouest de 'uporu. Jadis, ils fréquentaient les réunions annuels d'ari'i au marae Tapu Tapu Atea. Ils étaient les alliés des rois de Pora Pora. Pour une raison inconnue, ils ne s'y rendent plus. On m'a dit que par chez eux, il y a des îles où les hommes sont noirs de peau, encore plus noirs que les Opu-nui.

Aotearoa (NdlA : Nouvelle Zélande)

Aotearoa est une terre immense, plus immense que tout ce que tu peux imaginer. Si tu te mets au sommet d'une montagne, il t'arrives de ne pas voir la mer. Il y fait si froid que les maohis se couvrent de peaux de chiens. Il y a longtemps, ce sont des tahitiens qui découvrirent le long nuage blanc (aotearoa). Il paraît que l'éloignement les a rendu étranges.

Ils sculptent le moindre bout de bois, chassent d'énormes oiseaux qui ne volent pas, ne savent plus construire de grands catamarans, vivent en constant état de guerre, ne connaissent pas 'oro, croient un dieu méchant qui veut détruire les hommes qu'ils appellent Tavire, que leurs chefs sont des ra'atira, enfin c'est ce que le cousin de l'arrière petit fils d'un grand navigateur m'a dit...

Rapa-nui (NdlA : îles de Paques)

A l'est, très loin à l'est, il y aurait une île où les maohis vivent dans des trous et sculptent des grands ti'i qu'ils déplacent par mana.

Hamoa et To'a (NdlA : Samoa et Tonga)

Hamoa et To'a sont deux archipels occidentaux. Le roi de To'a serait un roi plein de mana ayant un royaume qui s'étend sur de nombreux archipels.

 

Légendes Tahitiennes - La société tahitienne - La Religion - La Magie - La vie quotidienne

Les règles - Les personnages - Originalités - Liens

Réactions, commentaires, suggestion : écrivez-moi