Les Pages Joruniennes de Stef : Background

Les Villages du Sobayid

Scénarios - Background - Aides de Jeu

Retour à l'accueil - Scénario Jorune - Index Jorune

Traduit du Sobayid Atlas par Christophe INSA

Comme dans la plupart des civilisations pré-industrielles, les villes du SOBAYID ne regroupent pas toute la population, et il existe encore beaucoup de villages et de fermes distantes les unes des autres de moins d’une journée de marche en empruntant les nombreuses routes bien établies. Les villages peuvent abriter près de 1000 habitants de races variées, ou bien n’être qu’une ferme de quelques personnes. Ces fermes sont le plus souvent tenues par une unique famille ou par un KLADE. On y trouve généralement un puits et un ILLIDGE, ou Maison-LERRIN, où les voyageurs trouveront un abri pour la nuit.

Certains villages offrent l’hospitalité aux voyageurs en échange de quelques informations ou d’une participation modeste aux travaux de la communauté. D’autres proposent un lit et un repas pour un prix raisonnable affiché traditionnellement sur l’âtre principal.

Les villages marqués d’une astérisque (*) possèdent également des baraquements pouvant accueillir jusqu’à trois cents personnes durant la saison/période des récoltes.

ADVAN

[HUMAIN – 14 habitants]

Avant-poste isolé au cœur du bassin de SOBAY. La famille ADVAN prétend être de pure descendance ESSLE et avoir assuré la subsistance de cette ferme-ILLIDGE depuis bien avant la création de la cité d’ARDOTH. VERL ADVAN l’Ancien racontera sûrement aux voyageurs durant des heures sa version enjolivée – et combien suspecte – du passé de JORUNE et du rôle de sa famille dans l’histoire de BURDOTH.

AH SHAH

[600 habitants]

Une enclave confortable tenue par de riches Ardothiens qui entretiennent des haltes poue les voyageurs à proximité de l’endroit où la route d’ARDOTH à GAUSS rencontre celle qui mène à SOBAY. Ce village est entièrement consacré au bien être des voyageurs ; ce qui a un prix.

ALLONKARBA DHARLERRIN

[750 habitants]

Ce DHARLERRIN appartient depuis de nombreuses générations à la famille du DHARSAGE. Les TAUTHERS peuvent y gagner quelques COPRAS pour leur CHALLISK en accomplissant pour le DHARLERRIN un travail de qualité en tant que forgerons, ISCINS ou régisseurs. Des dettes envers le royaume de BURDOTH peuvent même être acquittées en y travaillant pendant la saison des récoltes. Le DURLIG d’ALLONKARBA est réputée pour être de bien meilleure qualité que la plante originelle créée par ISCIN.

AVEL

[HUMAIN pure souche – 40 habitants]

Construit(e) sur le site d’un ancien avant-poste Thantierien, le village d’AVEL est la résidence d’hiver de l’ambassadeur de la cour de THANTIS, de son entourage et de leurs familles. Il est conseillé aux membres des races ISCINS d’installer leur campement en dehors des limites clairement signalées du village. AVEL produit de l’HILC, du café, du thé et quantité d’épices. La place du marché situé près de l’entrée principale fait office de lieu d’échange florissant pour les étoffes et les artefacts de tout ordre. AVEL est une halte précieuse pour le marché noir.

BLACK POOLS

[HUMAIN/THIVIN – 60 habitants]

BLACK POOLS est dominé par de vastes entrepôts pour la nourriture venant du SOBAYID et/ou arrivant par le petit port de KAHWEY. Peu de personnes se sont définitivement établies dans ce village ; la plupart des résidents se relaye tous les six mois pour superviser le stockage et la conservation des stocks de nourriture conditionnée, séchée ou marinée. BLACK POOLS tient son nom d’une série de sources chaudes qui jaillissent dans les marécages avoisinants. Les étendues d’eau sont riches en minéraux, et il n’est pas rare que de minuscules cristaux de type GOBEY restent en suspension dans ces chaudes eaux volcaniques. Il n’est cependant pas recommandé de boire l’eau de BLACK POOLS, mais elle est particulièrement appréciée en ESSANJA pour les cures de (PORTER’S FAINT ?). Les voyageurs sont invités à utiliser plutôt l’eau des autres puits clairement signalés et qui fournissent une eau de source au goût agréable.

CARIS DHARLERRIN

[HUMAIN/WOFFEN – 75** habitants]

Plantation privée partagée par plusieurs familles Ardothiennes et spécialisée dans l’élevage de chèvres et de cochons terriens, mais aussi d’une variété spéciale de DOTHOBIDER.

CARRIN

[HUMAIN/BOCCORD – 120** habitants]

Vingt-cinq des résidents de CARRIN sont des DRENNITS en retraite, chacun ayant reçu les honneurs de l’armée Burdothienne pour service exceptionnel (pour quelque haut fait d’arme). Les DRENNITS et leur serviteurs s’occupent de jeunes DIYORDEHS qui sont envoyés régulièrement à chaque saison en SOBAYID en guise de sanction (mais aussi et surtout pour les éloigner de leurs mauvaises fréquentations habituelles).

DEN HOLD

[80 habitants]

DEN HOLD est un poste militaire qui garde la route menant à ALLONKARBA DHARLERRIN, l’ancestrale plantation de la famille du DHARSAGE. A cet endroit se trouvait autrefois une antique forteresse de repli utilisée par les WOFFENS pour combattre les CRUGARS.

DHARMERY DHARLERRIN

[HUMAIN – 45** habitants]

La famille DHARMERY possède ces terres depuis plus de 600 ans et produit toujours des aliments de luxe tels que le café, le thé ou la caroube pour les familles Humaines nobles de JORUNE.

GENAL

[MUADRA – 35 habitants]

Le KLADE GENDIL possède cette petite installation où les CAJIS apprennent à tisser des orbes de lumière pour divertir le bon peuple durant les célébrations. C’est en début de soirée que les maîtres tisseurs enseignent leur art aux apprentis ; sont alors visibles des extraits de spectacles de lumière. Les champs qui entourent GENAL ne servent qu’à assurer la subsistance des habitants du village. Durant des siècles, ce village a servi de camp de base aux WOFFENS dans leur lutte contre les CRUGARS.

GENWIN

[MUADRA – 75 habitants]

La famille GERRIN a reçu ces terres et le lerrin qui s’y trouve du Prince KHODRE lui-même lors de ses dernières années de règne. C’est en récompense pour avoir servi fidèlement le Prince KHODRE en tant que médecin personnel durant la Guerre des Armes à Energie que LEARSIS GERRIN en devint propriétaire. Cet endroit était autrefois un camp de divertissement où les WOFFENS s’adonnaient à la boisson.

GUNDON

[950 habitants]

Point de rencontre et d’échange central du commerce intérieur en sud SOBAYID. Le marché de GUNDON est l’endroit où les acheteurs importants venant des contrées lointaines achètent les récoltes et les denrées transformées afin que ces marchandises soient préparées pour leur destination finale.

HA’YOOL

[THIVIN – 55 habitants]

Une équipe de huit familles THIVINS ayant des liens avec les KLADES MOETHER travaillent ici comme cultivateurs de chanvre, de lin, de coton, de CODITCH, de SIMRA-VINTCH et de soie de CUSHINDELL qui sont ensuite tissés, alors que la famille OTLEN maintient toujours le secret de leur procédé de teinturerie ; le meilleur qui soit sur JORUNE. Les lettres THIVINS " QWAR ", qui signifient Fortune, sont toujours présentes dans les étoffes, tissus et vêtements qui sortent des métiers à tisser d’HA’YOOL.

HEYRN

[300 habitants]

Village de fermiers appartenant au KLADE RUTTERBUS, situé à mi-chemin entre MIEDRINTH et COISE sur la (Grand) Route d’ARDOTH.

INSTER DHARLERRIN

[HUMAIN/MUADRA/WOFFEN – 45** habitants]

Cette agréable petite plantation avec ses cultures extensives de fruits et de céréales a servi d’abri sûr au DHARSAGE en plus d’une occasion. Une salle souterraine (qui est un segment isolé du tunnel CASHILN) fournit une forteresse presque inexpugnable et le DHARSAGE a renforcé les défenses du DHARLERRIN par des dotations de son armurerie personnelle.

KAHWEY

[350 habitants]

Un petit village de pêche situé près de COISE, le long de l’étroite côte du SOBAYID sur la Baie d’ARDOTH.

KET

[BRONTH – 35 habitants]

Ferme privée de la famille de DRENN KOTA M’LOO, transmise par décret aux BRONTHS par le DHARSAGE en échange de services rendus. Ce LERRIN produit toute sorte d’ingrédients utilisés par les BRONTHS pour leur nourriture de voyage et servis dans les ILLIDGES de JASP à HERIDOTH. On y produit également de la viande et des peaux de DOTHOBIDER, de THOMBO et de BOCHIGON. Il est vrai que les BRONTHS sont des THOMBOCS (éleveurs de THOMBOS) de valeur.

KLADEN

[KLADE STATION – 75** habitants]

Fermes dédiées aux antiques nourritures et partagées entre différents KLADES agricoles. On y cultive des haricots, des pommes de terre, du blé, du maïs et une grande diversité de fruits terriens. L’approvisionnement de ce LERRIN a été le premier réalisé par le DHARSAGE à partir des graines préservées dans une cache de technologie terrienne découverte durant la Guerre des Armes à Energie.

KLEGG

[BOCCORD – 30** habitants]

Le royaume de ROS CRENDOR envoie des adolescents à KLEGG pour : primo, être à proximité des provisions de nourriture durant les années de puberté où les BOCCORDS sont particulièrement voraces, et secondo, offrir des otages de marque au royaume de BURDOTH afin d’assurer la paix entre les deux nations. Alors que l’échange rituel d’otages était vital au cours des siècles qui ont précédés l’époque de conquête du Prince ALLONKARB, les dernières générations ont réduit cette pratique à une simple formalité considérée plus comme une aventure par les adolescents BOCCORDS. Chaque année, a lieu une compétition entre les enfants les plus âgés de KLEGG et les gagnants se voient offrir l’accès à l’école d’entraînement militaire de la Garde ARDOTHIENNE. La plupart de ces BOCCORDS servent cinq ans dans la Garde après leur sortie de l’école.

KO DIRA

[THRIDDLE – 40** habitants]

Le KLADE TO WEEN dirige ce village voisin de celui de KO PEH. Cette communauté marque la limite nord des cultures de KI CODITCH. Les papiers de grande qualité fabriqués à KO DIRA sont recherchés partout sur la planète JORUNE. Les THRIDDLES payent très bien les aventuriers et aventurières acceptant d’aller chercher dans les Jungles des TRINNUS du bois de SAPPLE et d’autres fibres nécessaires à la réalisation des plus fines reproductions ou utiles pour l’approvisionnement en matériels de dessin.

KO PEH

[THRIDDLE – 25** habitants]

Calme LERRIN dédié à la culture du CODITCH et unique KLADE THRIDDLE (KLADE TO WEEN). C’est le village le plus au sud des deux villages qui marquent les limites nord et sud des cultures de KI CODITCH.

KRYUL

[KLADE STATION – 45 habitants]

Somptueuse ferme privée dédiée à la culture de fleurs et d’herbes variées et offrant des logements pour vingt personnes au maximum à toute époque de l’année. Plusieurs KLADES utilisent ce calme LERRIN pour récompenser leurs personnels ayant accompli leur premier voyage fructueux au-delà des mers.

LORPIS

[HUMAIN – 60 habitants]

Fondé par la Famille PLENDARRA, de riches marchands venus de DOWSEN à l’époque de SHANDANE, ce village est devenu un lieu d’installation attirant. Les terres sont aujourd’hui passées aux mains des BURDOTHIENS, et sont partagées entre les familles CREB et MOTHERN, qui vivent confortablement de toute une variété d’épices terriennes cultivées dans ces fertiles plaines du sud-est.

LOTHRA

[60 habitants]

Lieu où sont cultivés le coton, le lin et le SIMRA-VINTCH, et où prospèrent les industries du tissage et de la teinturerie gérées par le KLADE LORGIN. Lors des récentes années, les récoltes ont permis d’obtenir des étoffes de seconde qualité utilisées par les apprentis du KLADE pour confectionner des vêtements dédiés aux TOTH(S).

NODIS

[WOFFEN – 45 habitants]

Colonie offrant aux voyageurs WOFFENS des repas, un abri accueillant et toute sorte de services (à savoir ??). Le village est devenu très populaire auprès des BARJUNS (JERS) WOFFENS de plus en plus nombreux qui parcourent la route de BAYSIS à RHODU. Une petite tribu de SCARMIS a élu domicile au nord du village et s’aventure jusque dans la Bassin de SOBAY pour chasser les BEAGRES, les SAKAS et les DHARMEES. On les a également vus accompagner des BARJUNS dans les Jungles des TRINNUS Orientales.

ODWIS

[THIVIN – 35 habitants]

Calme village de tisserands. Il est souvent possible d’observer le travail délicat des Maîtres GAUTHI confectionnant les petits tapis GAUTHI d’ODWIS, mais rarement pourra-t-on les voir travailler sur de grands formats. Les longues visites des ateliers ne sont pas encouragées, et il est courant que les plus âgés des THIVINS demandent aux plus jeunes membres de la communauté de pousser les voyageurs à prendre rapidement la route vers le prochain village.

PAPRIS

[HUMAIN – 40 habitants]

Quatre familles ayant des liens avec HERIDOTH se partagent ces terres où l’on récolte chaque année des aliments terriens de grande qualité pour l’exportation. Les gâteaux PAPRIK – petits pains de farine de froment cuit avec des baies et des noix – sont particulièrement appréciés des voyageurs pour leur étonnante qualité de conservation même durant les périples les plus longs.

PAWET

[HUMAIN – 300 habitants]

Il s’agit d’une communauté très fermée de fabricants de LIMILATES et de chasseurs – les MEIRSH(S) (les barjuns des marais). Si vous venez pour acheter des produits ou pour louer les services de ces gens comme guides pour une expédition dans les Marais de DHAR KESH, alors vous serez le bienvenu, tant que vous aurez de l’argent. Ne posez pas de questions, ne faites pas de commentaires à moins qu’on vous le demande, et tenez vous prêt à vous battre au cas où vous offenseriez l’honneur de ces gens.

PEYPIS

[KLADE STATION – 40** habitants]

LERRIN expérimental où l’on fait croître de la nourriture BIO-TEC à partir d’approvisionnements terriens. De PEYPIS partent de pleines cargaisons de plantes soigneusement mises au point pour être transplantées (transplantations expérimentales) dans d’autres régions de JORUNE. Les ISCINS de PEYPIS ont perfectionné les techniques d’agriculture en terrasse et leur variété de riz vaut son pesant de GEMCLUSTERS. Les arbres fruitiers et les vignes prospèrent même dans l’environnement hostile du désert et des jungles.

QUESFEL

[HUMAIN pure souche – 40 habitants]

Très ancienne colonie, fondée bien avant l’ascension des rois d’HERIDOTH. Les habitants ne sont pas très accueillants mais peuvent offrir (contre rétribution) un endroit où dormir et encourageront vivement les voyageurs à reprendre la route dès le lever du soleil. Ne vous aventurez pas de nuit à l’extérieur de QUESFEL ; bien que les autochtones affirment qu’il n’y ait pas de DIYORDEHs dans le village, de nombreux voyageurs ont disparu dans des circonstances inexpliquées.

QWI

[THIVIN – 125 habitants]

Village situé entre JOBLE et MIEDRINTH. Les THIVINS y ont installé de grandes forges d’où sortent d’expertes réalisations en matière de ferronnerie et d’armurerie. Des troupeaux de GRINTS aux allures de tortues errent à travers le village et l’odeur désagréable du SHARLEY en fleur est présente presque tout au long de l’année. Il n’y a pas de logements pour les voyageurs.

SALDIS

[85** habitants]

Dans ce village, on élève des THOMBOS, des DOTHOBIDERS, des MERBIANS et on peut même y voir de petits troupeaux de bovins créés à partir de spécimens embryonnaires issus des caches de technologie terrienne du DHARSAGE. Les KLADES OLILLION, MOOSELK, HALBY, HOBRA et MERSIGH y coopèrent pour créer un important centre d’apprentissage et d’élevage. Les gens de SALDIS mélangent du HILC à la nourriture du bétail afin de lui permettre de paître dans les champs de végétation native.

SEYIS

[MUADRA – 65 habitants]

Communauté MUADRA étonnamment développée malgré les maigres cultures avoisinantes de tubercules, de melons et les quelques buissons fructifères.

SEYSAL

[MUADRA – 450 habitants]

Communauté de MUADRAS isolée et presque monastique située dans les montagnes au nord-ouest de SOBAY. Les visiteurs n’y sont pas volontiers accueillis, même si les habitants peuvent se montrer serviables envers les voyageurs qui seraient visiblement perdus ou qui n’auraient aucune envie de rester dans ces terres.

SHAMIN

[KLADE STATION – 60** habitants]

LERRIN associé à SALDIS pour la production de viande et de peau de DOTHOBIDER et de MERBIAN, presque exclusivement réservée à l’exportation. Les DOTHOBIDERS de SHAMIN sont très chers à cause de l’excellente saveur qu’a la viande de ces herbivores qui paissent librement en petits troupeaux dans les plaines de SOBAY.

SOYAN

[HUMAIN/MUADRA – 250 habitants]

Petit campement presque exclusivement dédié à l’accueil des voyageurs. Bien des CAJIS de l’ISHARA de MIEDRINTH commence leur périple d’apprentissage de la survie en DOBEN-AL à SOYAN.

TAYSIS

[140 habitants]

Centre de commerce à proximité de la frontière nord du SOBAYID avec le DOBEN-AL. On y trouve de fascinantes ruines d’une colonie THANTIERIENNE du premier millénaire.

WHEATA

[80** habitants]

Ce village fournit des moyens d’apprentissage en matière de conservation et de préparation de la nourriture, de même qu’en matière d’empaquetage auprès de nombreux KLADES dont ORIEM, PLENCIA, HANARIT, SHELPEDY, LERMPHA et TO WEEN. Les pains produits à WHEATA vont du simple pain confectionné à partir de céréales locales et de fortes doses de DURLIG, aux légendaires pains de froment, de blé, de maïs, de seigle ou d’avoine redécouverts grâce aux stocks de graines trouvés dans les caches de technologie terrienne.

WHOAL DHARLERRIN

[WOFFEN – 55** habitants]

Le clan ANASANI JADARRY a construit cette propriété pour être une plantation et un centre d’apprentissage afin d’aider les WOFFENS ANASANIs et LUNDERIENs à s’adapter aux coutumes sociales de BURDOTH. En échange de travail durant les périodes de récoltes, un WOFFEN pourra obtenir lit, repas et cours d’ENTREN et de bonnes manières burdothiennes. Lui sera remis un diplôme lors d’une cérémonie spéciale imaginée par le patriarche du clan, DRENN POWO ROWASH. DRENN CHAWA M’CHURR, un CYGRA, lui apprendra à accepter les CYGRAS et les CRUGARS en tant que peuple, et ne plus les considérer comme des CHOUNDRAS (comme on le répète souvent à la maison dans les contes pour enfants avant de dormir). C’est avec beaucoup de fierté que les WOFFENS montrent leur " PATCH " JADARRY alors qu’ils poursuivent des études à BURDOTH ou qu’ils travaillent à l’acquisition de leur statut de TAUTHER.

WUG DAN

[WOFFEN – 15** habitants]

Drenn Raght Koowr reçut en 3489 une dotation de terres en récompense du déjouement d'une tentative d'assassinat sur le Dharsage qui était en visite à Kirlan. Son fils Norot Koowr, ses femmes, ses enfants et ses belles-filles entretiennent les champs de fleurs et de plantes nourrissantes familiaux qui s'étendent sur le versant oriental du plateau cavran. Le nom de l'exploitation signifie "foyer chaleureux" en Thowtis.

ZADRI’S KEEP

[250 habitants]

Il s'agit d'un fort tenu par les KLADES Ginja, Acilos et Letros, il est utilisé comme centre d'entraînement. Par contrat, il sert également de poste de garde avancé pour surveiller l'activité des Crugarspour le compte de l'Armée Burdothienne . Le fort constitue le dernier arrêt pour les expéditions s'aventurant dans le Doben Al à partir du Sobayid central.