1996 : Le bout du toit

1. St Vincent

Les mots qui s'étalent
dans toutes les chansons
faut se le dire
c'est un fantôme
n'y touche pas
brûlant d'arôme
regarde tout bas
l'air innocent de St-Vincent

On a maquillé
nos squelettes érodés
c'est bien plus pratique
mais l'un sans l'autre
le coeur n'ose pas
mais l'un dans l'autre
la vie va son va
effleurant le vent St-Vincent

On n'est pas nihiliste
c'est la rue qui dit tout ça
le prochain sur la liste
c'est toi tu me raconteras

Un p'tit coup de couteau
trois p'tites balles dans le dos
St-Vincent joue avec les mots
du wiskey ou d'la vodka
peu importe ça ira
je veux partir encore

Une fois passé
du côté d'la vie sage
plus rien à faire
mais quand tu gigotes
je chavire doucement
tu me ravigotes tant
et les yeux sanglants

Si tu es le talent
moi je serais l'envie
la froide lame
et si nos deux vies
s'éclairent un moment
dans une harmonie
je resserrerais les dents

Un p'tit coup de couteau
trois p'tites balles dans le dos
St-Vincent joue avec les mots
du wiskey ou d'la vodka
peu importe ça ira
je veux partir encore

Il cousait sa vie
si le temps vous en dit
rue des brouettes
mais les artistes
St-Vincent ça n'existe pas
mais la chanson va
2. Les bouquets

Je n'ai que de la chair à offrir
sur la place publique
je vends mon cul
à quiconque me nourrit
pour une salade verte
une omelette ou un anchois
j'promène mes arrières
les boulevards c'est fait pour ça
Je vends des bouquets corrompus
qu'auraient pu s'il n'avait pas pas plu
je vends des clous
plutôt que mon clou
ça fait moins mal à la lune
je participe à la répartition sociale
je ne travaille pas pour des...
Je vends des bouquets corrompus
qu'auraient pu s'il n'avait pas pas plu
Puis j'ai vendu du tabac
au marché à la prise
mais une pipe c'est toujours un clou
dans ton manteau de sapin
recouvre toi bien
Sur les conseils d'un ami
j'ai vendu des pays
des âmes corrompus qui jamais
jamais n'auraient pu
dans mon pays c'est pas dit
qu'les hommes auront la chance
de s'retrouver dans une autre vie
Je vends des bouquets corrompus
qu'auraient pu s'il n'avait pas pas plu
J'vends du rouquin plutôt que du pain
va t'en crier sur la dune
que j'participe à l'alcoolémie générale
je ne travaille pas pour des...
Je vends des bouquets corrompus
qu'auraient pu s'il n'avait pas pas plu
Puis j'ai vendu d'l'uranium
au marché à la bombe
finalement ça n'est pas
si mauvais qu'ça
finalement ça fera péter le monde
J'ai plaqué la métaphore
dans une cave à St-Cloud
j'vendais de la farine
en guise de cocaïne
à un type pas très comique
qui m'a retouché la façade
et depuis cet incident
par correspondance
Je vends des bouquets corrompus
qu'auraient pu s'il n'avait pas pas plu
Je vends des bouquets corrompus
qu'auraient pu ce matin il a plu
Achetez donc ce bouquet corrompu
qui pourrait bien vous tomber dessus
sans dire pourquoi
il vous mettrait à nu
comme autrefois.

3. Le théâtre des poissons

Tous les bateaux
ne reviennent pas au port
y a ceux qui restent dehors en décor
au théâtre des poissons
les marins s'y joindront sans remord

Entre théâtre et poissons
y a la musique
les semblants faut s'les préciser
bras d'sus bras d'sous
pour le générique

Y a parfois un semblant
une esquisse dans la brume
un refrain qui vous prend la main
toi les ch'mins tu les as pris
dans la pogne et dans les dents
c'est parce qu'on t'as pas appris
c'que c'était un enfant

Tous les bateaux
ne reviennent pas au port
y a ceux qui restent dehors en décor

En mer du Nord
y a des remords aux accents
qui ne sont jamais jamais prétendus
la ville est un port et les passants
des détenus

Mais chaque fois qu'on s'la goutte
la vie c'est du piment
et des feuilles d'excrément
excréments dans la mer du Nord
y a de l'or et des bateaux d'argent
s'il flotte le corps d'un marin

Entre l'envie et la vraie vie
y a la distance
et si c'est pas d'la comédie
je plaque tous mes souvenirs
d'enfance !

Je quitte ma maison
mes lunes pleines à boire
le ventre à bras le cou
on mangera sans y croire
du soleil à s'en foutre
plein le coeur et les mains
scellé comme un ivrogne
qui nous f'ra faire le tour
de la mer du Nord
sans décor
sur un radeau d'argent
la ville s'endort
sur les passants prévenus

Quand flotte le corps
d'un marin qui dort
4. La chanson du trépassé

Sur la tremblante neige
son corps gisait
une frontière un lambeau
si j'avais dans la gorge
la corde tendue
dis-toi que l'on forge
un malentendu
l'histoire nouvelle
la belle hécatombe
tombe tombe
tombe et ruisselle
c'est mon frère
il est parti pour faire la guerre

Dans le ventre de la mer
ses yeux dormaient
une litière un tombeau
si j'avais dans la bronche
le souffle en suspendu
les vents me brûlaient la tronche
l'océan me l'a pas rendu
se frottant l'envie
d'absence elle éponge
ponge ponge
ponge l'oubli
c'est ma mère
qui pleure mon père

Sur le sanglant bitume
sa main tremblait
c'est Pierre, mon marmot
si j'avais dans la pogne
la lame tendue
ce manteau de charogne
qui t'a vendu

Vous m'entendez chanter
moi qui suis déjà mort
alors chante encore
la chanson du trépassé

6. Viens !

Tiens v'là ton chien qui passe
comme si rien
n'avait n'avait d'importance
tiens v'la ton chien qui passe
en s'disant tiens
j'ai raté la correspondance
elle n'est pas si loin
la différence mais je suis un...

Chemin trop court pour les
vivants heureux
un cabot de séjour
c'est toujours quand tu veux
je tends la patte
tu me la rends
mais c'qui m'épate
c'est quand tu t'effrites
en te disant

Tiens v'là ton chien qui passe
comme si rien
n'avait n'avait d'importance
tiens v'la ton chien qui passe
en s'disant tiens
j'ai raté la correspondance
elle n'est pas si loin
la différence mais je suis un...

Temps de chien de faïence
ou l'ami d'un gueux
un canin d'assistance
ou l'toutou d'un vieux
à l'heure d'la gamelle
j'me r'mue la queue
mais c'qui m'émerveille
c'est quand tu t'effrites
en te disant

Tiens v'là ton chien qui passe
comme si rien
n'avait n'avait d'importance
tiens v'la ton chien qui passe
en s'disant tiens
j'ai raté la correspondance
elle n'est pas si loin
la différence mais je suis un...

Tiens v'là mon chien
qui passe un beau matin
arborant l'air d'une assurance
Tiens v'là mon chien qui passe
en sifflant tiens
j'ai faussé la correspondance
t'as cru qu't'es quelqu'un
ta vie recommence allez viens !

Viens mon clébard lachons
les avatars
flaire ta chienne existence
viens Félicien j't'emmène
faire ton besoin...


8. Vendu(e) au diable

J'avais déjà bu
j'm'étais pas aperçu
de mon ivresse
la mer était repue
une odeur impromptue
remonte ta veste
à voir passer le temps
et l'amour innocent
entre deux caresses
se sera ton tour
du premier amour

J'avais pris l'instant
fibre de Madeleine
une douce claque
les dieux sont des enfants
à qui l'on donne tout
sauf notre âme
j'voudrais pas dire
mais les filles qu'ont les yeux
vendus au Diable
c'est plus généreux
que les promesses dans les cieux

A vouloir sourire
trop de bévues
le visage pâle
la mer est repue
vieille dans son lit
elle remit son châle
on vivra un peu
le temps que l'on veut
entre deux caresses
on gardera toujours
le premier amour

Ils avaient quatre mains
je n'avais que la gauche
j'ai tiré sur le destin
c'est parti sans un mot
elle s'est couchée là sur le dos

9. La réligieuse

Merde je viens de marcher
sur une réligieuse
une mine en chocolat
ce jour là pourtant j'étais radieuse
j'allais retrouver Nicolas

Nicolas m'a senti fiévreuse
faut dire qu'j'en avais jusque là
ce jour là pourtant j'étais heuseuse
j'allais épouser Nicolas

Nicolas m'a trouvée douteuse
je n'ai plus revu Nicolas
ses derniers mots disaient qu'j'étais
une emmerdeuse de premier choix
10. L'hermaphrodite

Même si j'ai la gueule
ostensiblement
pas portée au pinacle
j'trimballe mes gambettes
mes deux allumettes
dans la nuit qui s'étale
ostensiblement
sur ma culasse

Vous les hommes vous ne savez pas
quand une femme vous aime ici-bas
vous ne savez pas ce qu'elle ose

Mais oubliant mes promesses
et brûlante sous tes caresses
je serai plus folle encore
tu seras mon picador
je veux vivre sans raison
mes silences et ma trahison
vous les hommes vous ne savez pas
qu'une femme c'est fais comme ça,
c'est fait comme ça

Dans le sac j'ai la gueule
naturellement
le boyau en dérive
j'ramène ma carcasse
dans mon lit à deux places
c'est la ville ça s'faufile
naturellement
chacun sa place

Vous les femmes vous ne savez pas
quand un homme vous aime ici-bas
vous ne savez pas ce qu'il ose

Mais oubliant mon adresse
mon plumard et ma maîtresse
je serais plus fort encore
une fois matador
une fois encore ma Suzon
je défierai l'horizon
vous les femmes vous ne savez pas
qu'un homme c'est fait comme ça,
c'est fait comme ça

Vous les hommes vous ne savez pas
vous les femmes vous ne savez pas
alors ne nous aimons pas



11. Des accords

Un accord judéo-palestinien
un accord judéo-vaticanien
un accord de guitare un peu faux
un accordéon à claudications

Un accord russo-américain
un accord franco-parisien
un accordez-moi le temps qu'il faut

Les hommes naissent égaux
dans le caniveau
Samuel et Fatima
couchent ensemble
vous trouvez pas
qu'ils se ressemblent ?

Un accord anglo-irlandien
un accord blanco-africanien
un à corps et âme s'il le faut
un A pour souffrir un corps
pour sourire

Un accord serbo-croatien
un accord nippo-australien
un accord encore sur le dos

Les hommes naissent égaux
dans le caniveau
Samuel et Fatima
couchent ensemble
vous trouvez pas
qu'ils se ressemblent ?

Un accord pas pour les indiens
un accord plutôt capitalien
un accord d'accord
je ne dirai rien
la ville est en feu
mes enfants ont faim

Un à faites bien gaffe
aux récupériens
Un à faites bien gaffe
aux nationaliens
on est fou là-bas
mais demain c'est plus loin

Les hommes naissent égaux
dans le caniveau
Samuel et Fatima
couchent ensemble
vous trouvez pas
qu'ils se ressemblent ?
12. L'amour tombé des nues

Un samedi du Moyen Age
Une sorcière qui volait
Vers le sabbat sur son balai
Tomba par terre du haut des nuages
Ho!Ho!Ho! Madam' la sorcière
Vous voilà tombée par terre
Ho!Ho!Ho! sur votre derrière
Les quatre fers en l'air
Vous tombez des nues toute nue
Par où êtes-vous venue
Sur le trottoir de l'avenue ?
Vous tombez des des nues,
Sorcière saugrenue.
Vous tombez des des nues,
Vous tombez des des nues,
Sur la partie la plus charnue
De votre individu.
Vous tombez des des nues !
On voulait la livrer aux flammes
Cette sorcière qui volait
Vers le sabbat sur son balai
Pour l'ascension
Quel beau programme.
Ho!Ho!Ho! Voilà qu'la sorcière
A fait un grand rond par terre
Ho!Ho!Ho! quel coup de tonnerre
Il tomba d'l'eau à flots !
L'eau tombe des nues toute nue
Eteint les flammes ténues
Et rafraîchit la détenue
L'eau tombe des nues
Averse bienvenue
L'eau tombe des nues
L'eau tombe des nues
Et la sorcièr' se lave nue
Mais oui dans l'avenue
L'eau tombe des nues
Qu'elle était belle la sorcière
Les présidents du Châtelet
Les gendarmes et leurs valets
La regardaient dans la lumière
Ho!Ho!Ho! un éclair qui brille
Et ses beaux yeux qui scintillent
Ho!Ho!Ho! notre coeur pétille
Nous sommes sourds d'amour
Nous tombons des nues
Elle est nue
Oui mais notre âme est chenue
Nous avons de la ... retenue
Nous tombons des nues
O sorcière ingénue
Nous tombons des nues
Nous tombons des nues
Qu'on relaxe la prévenue
Elle nous exténue
Nous tombons des nues
Je tombe des nues
Tu tombes des nues
Le monde entier tombe des nues
L'amour tombe des nues
Viv' les femmes nues



14. Manuela

Le rideau balance
sur un air défendu
c'est fini ça r'commence
si ton corps s'est perdu
en pâteuses lêvres
humides et délectables
de perfide ciment
de rosée sur le sable
Manuela parmi tant d'autres
Manuela les autres c'est les autres
V'la l'envie qui s'élance
sur l'air défendu
c'est l'oubli ça cadence
l'interdit s'est pendu
La peur se déchausse
où bave un frisson
d'une illusion fausse
éclore la passion
Manuela parmi tant d'autres
Manuela les autres c'est les autres
Les vagues s'isolent
au revers de ton sein
quand les vides s'affolent
c'est que ton bas est plein
s'il est une saison
accrochée à ton cil
la saison déraison
mais d'elle qu'en est-il ?
Manuela le rideau balance
Manuela c'est fini la danse
15. Mille façons

Quand tous les tambours
résonneront
quoi répondront ?
quand toutes les sirènes
s'embraseront
peut-être on ira
voir plus bas
si les hommes ont des bras
dans le ventre
alors le ciel partira sans moi
on s'retrouvera là comme ça
avec nos lois et notre cinéma
il restera toi et le son de ta voix

Quand les fils du jours
s'endormiront
quoi regardront ?
quand pissent les veines
de nos garçons
peut-être on s'dira
qu'il faudra
recracher sur nos pas
des fois qu'on s'en contente
alors la terre ouvrira ses doigts
on se couchera là comme ça
sans nos lois sans notre cinéma
et tu verras tu verras
une étoile brûlera pour toi

Quand tous les tambours
résonneront
on répondront
qu'y a mille façons
de dire ton nom



16. Un p'tit air

Les coeurs jetés dans la fosse
et nous autres en contemplé
une lame de vérité
c'est qu'à moitié on est là-bas et
l'autre bout se court après

Un p'tit air et le jour
ça commence comme un rien
une brume et d'embrun
vient frapper ton corps malade
tu disais y a des matins
j'ai la gueule à côté
les trottoirs du hasard
et la pluie dans le cou

Un p'tit air sur trois tours
et perdu comme un chien
dans l'écume dans les mains
et retour à la rade
tu disais y a des matins
j'ai le plomb qu'a sauté
dans le soir des brouillards
les mouvances de nous

Où sont-ils nos deux corps
celui qu'avance
celui qui pense d'abord
quand seront-ils d'accord
pour s'enivrer encore
tout bas car il est tard
ça commence à faire froid ici

Le p'tit air et toujours
ça s'balade comme un rien
sur les plumes de satin
de nos peaux un peu fades
tu disais y a des matins
j'ai la vie en moitié
de mémoire de guitare
trois accords et c'est tout

Un p'tit air un air d'amour
si tu veux c'est le tien
la lagune se maintient
pour jouer cette aubade
tu disais y des matins
j'ai le coeur à chanter
va t'en voir quelque part
s'il a besoin de vous

Un p'tit air et le jour
un p'tit air sur trois tours
un p'tit air et toujours
un p'tit air un air d'amour


17. Les marrons

Moi je vends des marrons
à St-Ouen tous les matins
là devant mon poêlon
ça nous réchauffe les mains

Dans tes yeux c'est pareil
et tes seins c'est pas d'l'oseille
tout c'qu'est rond c'est des marrons
et le reste gardez-le

Mieux vaut vendre des marrons
que de vendre son coeur
mieux vaut vendre des marrons
que de vendre cette chanson




 Retour  Retour